Fan de... tout et rien

Un forum pour parler de tout et de rien : de vos hobbies, des séries, des chanteurs, des acteurs, bref de ce et ceux qui nous passionnent.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"

Aller en bas 
AuteurMessage
Mushu
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Dans la Lune ! Evidemment... ^^'
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Lun 10 Juil - 15:05

Disclamer : Une nouvelle fois, rien ne m’appartient, ni Sirius Black, ni Hagrid, ni les corps de James et Lily (morbide n’est ce pas ?! ^^’) et encore moins le petit Harry. Walaaa qui est fait. Que c’est dur à chaque fois… -_-‘


Pardonne-Moi




Le Hululement d’un Hibou… Hibou. Ce mot arrive lentement à mon esprit. Hibou ! J’ouvre soudain les yeux. Comment ai-je pu m’endormir ? Je me suis assis dans mon fauteuil en attendant le reste des Maraudeurs et Lily… Le sommeil a du m’attraper au tournant et j’ai du m’assoupir quelques minutes, rien de bien grave. Mais heureusement que ce volatile m’a éveillé avec son piaillement : mes invités ne devraient pas tarder.

Je me lève en répriment un bâillement. D’un pas raide, du à mes muscles encore endolori par la position assise - assez inconfortable pour dormir, - je me dirige vers le hibou qui m’attend, sagement maintenant qu’il voit que je suis réveillé, près de la fenêtre ouverte. En me rapprochant, je reconnais la chouette lapone de Rémus. Curieux… Avec un froncement de sourcil, je détache le morceau de parchemin nacré accroché à sa patte. Je le déplie et commence ma lecture.


Patmol,
Navré mon vieux mais je ne pourrais assister à la petite fête que tu as organisé pour Halloween. La Pleine Lune approche et je ne me sens pas en état de m’amuser. Ne t’en fais pas (je te vois déjà serrer les lèvres, inquiet) je suis seulement fatigué. Une grosse fatigue comme j’en ai si souvent. Je m’excuse de ne pas pouvoir être présent, j’en avais autant envie que vous tous. Embrasse Peter, Lily et James en n’oubliant en pas le petit Harry, pour moi.
Bonne soirée,
Lunard.



Pauvre Rémus. Je ne connais pas un homme sur cette planète plus gentil que lui ! Il ne mérite vraiment pas ce qui lui arrive. On boira à ta santé mon vieux Lunard… La chouette s’est déjà envolée, elle n’attendait visiblement pas de réponse de ma part. Son maître avait du lui donner des instructions précises. Je ferme ma fenêtre : il commence à faire froid, la nuit est déjà tombée.

Je m’étire et cette fois ne retiens pas mon bâillement qui ressemble plus au grognement d’un chien qu’à autre chose. Je touche mes cheveux distraitement. Je ferais peut-être bien de me donner un coup de peigne. Me voilà donc devant le miroir à essayer de positionner mes mèches le plus artistiquement possible. Soudain retentit un coup de l’horloge annonçant une nouvelle heure. Dans la glace, je jette un coup d’œil sur le mur de derrière où est accrochée l’objet du temps. 23.30…

23.30 !! Je me retourne vivement en fixant l’horloge avec des yeux ronds. Mais… James, Lily et Peter devraient déjà être là à l’heure qui l’est ! Un horrible pressentiment m’envahit, sans que je puisse en déceler l’origine. Il faut que j’en aie le cœur net. Je saisis d’un geste rapide ma veste et, fourrant ma baguette dans la poche arrière de mon jean, je sors dehors, sans même prendre le temps de fermer à clef mon appartement. Je n’ai qu’une seule idée en tête. Il est arrivé quelque chose à James et Lily…

Ma première halte se trouve être la maison de Peter. C’est avec anxiété que je sonne plusieurs fois chez mon ami. Après tout, si Peter était là, c’est que tout allait bien, car il est le gardien des secrets de James et Lily. Mais Peter ne vient pas m’ouvrir. Je commence à paniquer. A l’aide d’un sortilège, je défonce la porte et entre de force chez lui. Pas de trace de lutte, pas de meubles renversés mais… pas de Peter pour autant.

La terrible vérité commence à m’apparaître alors, bien que je fasse tout pour la repousser. Trahis ? Peter nous aurait trahis ?! Oh mon dieu… James ! Lily!! Harry!!! C’est comme un coup de masse qui s’abat soudain sur le haut de mon crâne. Non… Pas eux ! Je fais brusquement demi tour et me mets à courir en direction de mon appartement. Godric Hollow est trop loin pour essayer d’y aller à pied. Ma moto volante me permettra d’arriver plus vite à destination.

Je suis tellement nerveux que je ne parviens pas à faire le sort permettant le démarrage du véhicule. Ce n’est qu’au bout de la troisième tentative que le ronronnement familier du moteur parvient à mes oreilles. Sans faire plus de cérémonies, je m’élève des les airs, après avoir enclenché la fonction d’invisibilité me permettant de passer inaperçu aux yeux des moldus.

J’arrive ainsi rapidement dans la rue de mes amis. L’inquiétude me gagne de nouveau : une odeur de brûlé se fait sentir dans l’air. Et je la vois enfin… Leur maison. Je manque de tomber de la selle de ma moto. Oh non. Je ne peux m’empêcher de pousser un cri qui est emporté par le vent qui siffle à mes oreilles.

Détruite, brûlée, anéantie… Il ne reste plus rien de la belle demeure des Potter. Plus que des ruines noircies et fumantes. James, Lily… Harry. Où êtes vous ?! Je me pose précipitamment et dans ma hâte je manque de fracasser ma moto contre le sol. Ca m’est totalement égal à vrai dire. Tout ce qui compte pour moi est de savoir ce qui c'est passé et si… si mes amis sont vivants ou non.

J’enjambe avec difficulté un bout de mur et avance dans ce qui était, il y a peu de temps encore, le Hall de la maison. Je regarde autour de moi, l’air hagard. Quelle vision cauchemardesque… Mes yeux sont attirés une couleur vive qui réalise un contraste frappant avec la noirceur des lieux. La nappe rouge qui se trouvait sur la table des Potter et qui maintenant se trouve par terre sur … un corps ?

Je retiens avec peine un gémissement et m’approche la gorge serrée. M’agenouillant, je soulève un coin du tissu et… j’éclate en sanglots. C’est James. Mon James… Oh non… Pas lui… Je n’ai jamais pleuré. Aux yeux de tous, je passe pour un dur, que rien n’atteint, mais voir James, étendu là, les yeux encore ouverts, la bouche mi-close, la main crispée sur sa baguette, a raison de mes barrières mentales. James. Cornedrue. Mon frère. Un brûlant sentiment de culpabilité me prend à la gorge. Un cri douloureux s’échappe de ma poitrine.
Pourquoi ai-je dit à James de prendre Peter comme Gardien !! Oh mon dieu… Pardonne-moi James. Pardonne-moi.

D’une main douce je lui ferme les yeux pour la dernière fois. J’essuie mes yeux avec rage. Pourquoi lui ?! J’essaie de reprendre pied avec la réalité. Il me faut faire vite, les moldus vont bientôt rappliquer, je ne dois pas rester là.

Mais retentit alors un bruit que je n’aurais jamais cru entendre là : un pleurs, un pleurs de bébé.
Me relevant alors, je murmure « Harry… » Serais-t-il possible qu’il ait survécu lui ? Lui ? Sans attendre, je me rue dans l’escalier qui menace de s’effondrer sous mon poids. Voldemort a bien fait le travail, la maison ne tient presque plus debout… Mais la chambre du petit Harry est dans un état encore pire que le rez-de-chaussée. A croire qu’il s’est passé quelque chose de terrible ici. Je ne m’attarde pas davantage là-dessus et m’avance vers le centre de la pièce, où se trouve le petit lit de Harry. Je m’arrête avant d’être arrivé jusque là. Quelque chose m’empêche d’aller plus loin. Ou plutôt quelqu’un… Lily.

Je me penche sur son corps allongé, encore si gracieux, même dans la mort. Je lui ferme également les yeux, comme pour James, et passe une main dans ses longs cheveux roux éparpillés autour de sa tête, formant une auréole… La tête me tourne, je n’arrive pas encore à me relever. James. Lily. James. Lily. James… Ces noms tournent dans ma tête à une allure folle. C’est le cri de Harry qui me rappelle à moi.

Je me relève enfin, après un dernier regard à la douce Lily, j’arrive près du berceau. Harry me regarde en silence. J’arque un sourcil. Une cicatrice, en forme d’éclair orne à présent son front, et un mince filet de sang s’y échappe. Mais je reconnais bien les cheveux de James et les yeux de Lily qui m’observent avec curiosité.

Je prends le petit d’un an dans mes bras. Comme il menace de pleurer de nouveau je lui pose une main sur le dos et lui murmure des mots rassurants à l’oreille. J’arrive à l’effet souhaité, le môme se contente de me prendre les cheveux et de les tirer légèrement.

Je dois sortir d’ici. Cette maison menace de s’écrouler… Je quitte donc la chambre et descends les escaliers, Harry toujours dans les bras. En passant dans le Hall je m’efforce de ne pas regarder du côté de James. Je sais que si je le faisais, je ne pourrais pas continuer plus loin. Cornedrue… Cher Cornedrue…

Je parviens enfin à regagner la rue. Je regarde la maison, la gorge en feu, prêt à explosée en milles plaintes plus remplies de détresses les une que les autres. Harry s’est retourné. Appuyé sur mon épaule, il fixe ce qui avait été sa maison, calmement.
- Maman ? Demande-t-il finalement avec une petite voix interrogative en me regardant.
Je tente de lui sourire tant bien que mal, et lui explique de mon mieux.
- Maman est parti Harry. Partie très loin. Elle ne reviendra pas.
Le gamin me regarde dans les yeux, semblant me sonder puis fait alors :
- Papa… Avec Maman ?
- Oui… Avec Maman. Dis-je d’une voix soudainement très lasse.

L’envie de pleurer me reprend soudainement. C’est à travers des yeux humides que je regarde une dernière fois la bâtisse fumante des Potter. Harry me sert dans ses bras. Je passe une main autour de lui. Une chose est sûre. Jamais, jamais je n’abandonnerais ce petit bout de chou. James, Lily, je vous promets de veiller sur lui.
- Harry ?
Le petit garçon leva ses yeux verts sur moi.
- On y va mon grand… Lui fis-je avec un sourire.

Je lui essuie avec mon pouce, le sang qui s’échappe de sa cicatrice. Comment est-ce arrivé ? Je me le demande bien. Mais je me poserais toutes ses questions plus tard. Pour l’instant, il faut partir.

Juste au moment où je m’éloignais de la maison avec Harry toujours avec moi, une série de pétarades sonores retenties. Me retournant avec surprise, j’assiste à l’arrivée du Magicobus. Ses portes s’ouvrent et laissent passer… un géant. Non, simplement Hagrid. Hagrid ? Mais que fait-il ici ?! Il s’avance vers moi d’ailleurs. Je sers Harry contre moi, comme pour me persuader que je pourrais le protéger.

- Sirius… Me salue le semi géant avec une voix profonde, le regard brillant.
Il doit être au courant pour James et lily. Ses yeux d’un noir de scarabée sont brillants.
- Hagrid ? Que faîtes vous ici ?
Il hoche sa grosse tête aux cheveux hirsutes et mal coiffés, se balançant d’un pied sur l’autre, mal à l’aise.
- C’est le Professeur Dumbledore qui m’envoie… Pour… Pour…
Je comprends soudain en le voyant jeter de fréquent coup d’œil sur le bambin de mon ami, sur mon épaule.
- Pour Harry.

Hagrid acquiesce.
- Il doit aller chez son oncle et sa tante. M’informe-t-il.
Je ne peux pas laisser faire ça. Harry est tout ce qui me reste de mes amis. Je m’entends répondre violemment à Hagrid ;
- C’est hors de question ! Je suis son parrain et c’est à moi de prendre soin de lui ! Pas à des gens comme les… les…
Je ne me souviens pas du nom de famille de la sœur de Lily. Je suis à bout, nerveusement. Je baisse la tête. Hagrid sait que je ne pourrais rien faire s’il prend Harry à cet instant mais il préfère que ce soit moi qui lui donne le garçon de plein grès.

Je sens que je vais me remettre à pleurer. Comme un gamin. Un gamin… J’ai toujours été un gamin. James me le disait sans arrêt. Cornedrue… J’ai l’impression d’avoir vieillit de dix ans en t’ayant vu là, allongé pour la dernière fois. Je me rends compte que je ne peux rien faire. Rien. Je prends Harry à bout de bras, et le regarde dans les yeux. Il ne dit rien, ne semble pas comprendre le pourquoi de cette agitation autour de lui. Je lui murmure doucement.
- Je te promets de venir souvent te rendre visite mon grand.

Hagrid me regarde faire, puis reçoit Harry dans les bras quand je lui donne enfin. Le petit Potter semble se perdre dans le manteau de l’homme.
- Prenez ma moto. Je n’en aurais plus besoin. Dis-je à son attention.

J’ébouriffe les cheveux de Harry, qui pousse un cri ravi, avant de me détourner. J’entends Hagrid renifler fortement, ému par cette scène, avant d’enfourcher ma moto et de démarrer. Quelques pétarades plus tard, le semi géant et mon filleul sont loin.

Un grand poids s’abat alors sur mes épaules. Mon meilleur ami est mort. Mort. Je titube sous la vérité atroce qui étreint mon cœur. J’ai l’impression que jamais je ne pourrais m’en remettre. Tous ses moments de complicités, tous ces instants que nous aurions du partager, à regarder grandir Harry…. Tout ça. Supprimé. D’un coup de baguette. Un rayon vert. Un Avada Kedavra pour effacer un avenir si prometteur en bonheur. Tout ça par la faute de… Peteeeer.

Je relève la tête. Un éclair de haine fait étincelé mes yeux. Mes mains tremblent de rage mais je ne m’en aperçois pas. L’idée de vengeance s’infiltre lentement dans mon esprit et s’y installe. Vengeance. Un tel acte ne peut rester impuni. Tu as pris la vie de James et Lily, Peter. Tu paieras de ta vie pour ça. Tu as trahi l’amitié des Maraudeurs. Tu m’as trahis.

Je me mis en marche, sous la pluie qui commençait à tomber sur Godrics Hollow, en ignorant que je m’engageais dans ce qui allait être la pire erreur de ma vie… Je ne savais pas que je ne reverrais Harry que dans 12 ans. 12 longues années que je passerais à Azkaban pour une vengeance que je n’aurais jamais pu accomplir… Pardonne-moi James. Pardonne-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Lun 10 Juil - 17:22

C'est trop triste !!! Pourquoi t'écris toujours des choses aussi tristes ? Ca m'a fait pleurer !!!
C'était super bien écrit !! Mets en d'autres !

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Mushu
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Dans la Lune ! Evidemment... ^^'
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Lun 10 Juil - 18:01

Merci ch'tite Loura...
Je vais voir pour le postage éventuel d'autres fics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Lun 10 Juil - 18:22

Ouiiiiiiiiiiiiiiii youpiiiiiiiii !!!!!!!!!!

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Mushu
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Dans la Lune ! Evidemment... ^^'
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Lun 10 Juil - 20:43

Si ça te fait plaisir ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Lun 10 Juil - 23:06

Ellle me fait tjs autant pleurer !!! Sniifff...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mushu
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Dans la Lune ! Evidemment... ^^'
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Mar 11 Juil - 1:37

LOOOL
Mais faut pas enfin ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Mar 11 Juil - 10:08

SI !!!! Crying or Very sad

Que c'est bien ecrit.....!!!! C'est hallucinant !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 28
Localisation : lyon
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Mar 11 Juil - 19:29

Quand j'ai lu j'en avais complètement oublier l'espèce de folle que tu étais...sérieusement bravo cheers
Tu pourra faire écrivain à la place J.K.Rowling !
C'était vraiment émouvant et en plus tu suis vraimenyt le style d'écriture de J.K.Rowling ! Félicitation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mushu
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Dans la Lune ! Evidemment... ^^'
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   Mer 19 Juil - 18:36

Merci ! Embarassed

Et oui ! Moi aussi j'suis capable d'être sérieuse ! ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic Harry Potter : "Pardonne-Moi"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Potter 8 ou un "spin-off' scénarisé par JK Rowling
» [Fanfic] Harry Potter 7 : A la recherche des Horcruxes
» [Fanfic] Harry Potter:Le duel Finale
» [FANFIC] Harry Potter et le Groupe de Saint-Valentin 2
» "Harry Potter ça n'a aucun sens"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan de... tout et rien :: Entre Fans :: Fanfictions-
Sauter vers: