Fan de... tout et rien

Un forum pour parler de tout et de rien : de vos hobbies, des séries, des chanteurs, des acteurs, bref de ce et ceux qui nous passionnent.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fanfic sur Un Dos Tres

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Fanfic sur Un Dos Tres   Lun 10 Juil - 18:21

Voici une longue fanfic sur Un Dos Tres, elle se passe 20 ans après la sortie des élèves de l'école des arts de la scène et certains personnages sont morts alors que d'autres sont "portés disparus" ! lol! vous êtes prévenus ! (C'est ma première fanfic : soyez indulgents ! )

Voici un début :

Nous voilà 20 ans après le départ de Silvia, Lola, Roberto, Ingrid, Pedro et leurs autres camarades de l'école Carmen Arranz. Du moins en tant qu'élève pour Silvia car celle-ci était restée plusieurs années après en tant que directrice adjointe. Elle détestait qu'on dise co-directrice, cela lui faisait penser à sa tante. Alicia était d'ailleurs partie pour faire une nouvelle vie en... Alaska. Eh oui, peut être qu'elle pensait que le froid lui effacerait la mémoire! En tout cas le plus important était qu'elle n'était plus là pour mettre des bâtons dans les roues du beau petit couple que formait Silvia et Horacio. Ils avaient ainsi enfin pu emménager ensemble et quelques mois plus tard, Silvia (avec l'aide d'Horacio) avait donné la vie a une petite fille prénommée Laura. Mais quelques temps après, un horrible accident, hélas se produisit et Silvia mourut... Horacio essaya de vivre à peu près normalement pour sa fille qu'il éleva seul.
Quand à Roberto lorsqu'il apprit l'affreuse nouvelle il sombra dans l'alcool et la drogue. Il était en effet toujours très amoureux de la belle danseuse et c'est pour elle qu'il avait quitté Martha lorsque celle-ci avait été totalement remise de sa maladie. Après la mort de Silvia il déprima tellement que le droit de voir son fils lui fut enlevé. Ce qui ajouta un poids de plus à sa grande détresse.
Son ami l'asticot lui on en avait plus entendu parlé mis à sa part dans les journaux poeple où ses nombreuses liaisons prouvèrent qu'il avait complètement oublié Lola.
Mais ça ne dérangeait pas la jeune fille qui filait le parfait amour avec son ennemi Nacho. Du côté professionnel elle avait sortie de nombreux albums qui avait eu beaucoup de succès. Mais elle continuait ses petits concert modeste avec Nacho pour garder les pieds sur terre.
Ingrid elle n'avait pas souvent les pieds sur terre car elle voyageait beaucoup avec la troupe de théâtre dans laquelle elle était.

Un jour de septembre l'école de Carmen Arranz ouvrait ses portes pour la énième fois pour une heureuse rentrée. Après avoir traversée de nombreuses périodes difficiles, l'école ne comptait plus à sa tête celle qui lui avait donnée son nom mais un homme d'une cinquantaine d'année nommé Juan Taberner. Eh oui l'ancien prof de musique avait en plus de ses fonctions accepté ce poste pour sauver l'école.
Une jeune fille entra dans l'école dans le but de s'inscrire. Elle s'adressa à un jeune homme:
« salut, tu t'appelles comment? 
Le garçon: Sergio
La fille: ah et tu viens t'inscrire? Enfin j'suis bête si t là ça peut être que pour ça nan?
Sergio: Ben non, en fait je recherche des infos personnelles.
La fille: ah! Moi je m'appelle Laura. Tu sais où est-ce qu'on doit s'inscrire?
Sergio: Non aucune idée! On a qu'a aller voir là-haut.
Laura: ouais enfin il pourrait mieux indiquer... enfin vu le monde qu'il y a ici ça servirait un peu à rien!
Sergio: Mouais. A là y a quelqu'un.
Sergio et Laura: Bonjour... Excusez nous
Une vielle dame: Oui c'est pourquoi?
Laura: Ben moi c'est pour m'inscrire.
La dame: Ah. Hein? Quoi? C'est aujourd'hui??
Laura (timidement): Oui
La dame: Oh mon dieu, je croyais que c'était demain, j'avais complétement oublié! Et pis y a personne ici pour me le rappeller! C'est quand même pas à moi de tout diriger. Je suis que la secrétaire! Oh mon Dieu c'est pas possible! Ah ben ça se voit que Madame Carmen n'est plus là! Une grande Dame Madame Carmen une grande dame! C'est que l'école n'est plus ce qu'elle était dans le temps.
(se reprenant) Oui alors bonjour moi c'est Paula et pour les inscriptions faut remplir ça et les concours ça commence demain à 9h. (elle tendit un formulaire à Laura).
Laura: Merci aurevoir.
Paula partit vers le bureau des professeurs.
Sergio: Euh excusez moi...
Paula (revenant sur ces pas): Oui?
Sergio: Voilà je m'appelle Sergio et mon père s'appelle Roberto Arenales, je voudrais pas m'inscrire mais savoir si vous le connaissez?
Paula: Roberto? Oh mon dieu! Si j'le connaissais? Bien sûr que oui! et je ne suis pas prête de l'oublié! Un sacré gars celui-là! Il m'en a fait voir de toutes les couleurs votre père!
Sergio: Ah bon?
Paula: Oui oui mais ça finissait toujours bien avec lui!
Sergio: Euh, est-ce que je pourrais vous posez une question?
Paula: Oui bien sur!
Sergio: Vous trouvez que je lui ressemble?
Paula:Eh bien... oui un peu mais tu as moins le côté macho!
Sergio: Ah merci.
Paula: et tu peux me dire ce ki lui est arrivé depuis tout c'temps? Par ce que moi ça me ferait vraiment plaisir de les revoir tous, ton père et puis tous ses amis.
Sergio: Il avait beaucoup d'amis?
Paula: ah ça oui ils étaient un bon p'tit groupe! Mais t'as pas répondu à ma question?
Sergio: Bah en fait je n'en sais pas plus que vous, même moins! Je vivais avec ma mère et mon père venait me voir le week end. Mais un jour il n'est plus venu. Maintenant je le recherche mais je n'sais rien de lui mis à part qu'il a étudié dans cette école.
Paula: Oh c'est vraiment triste ça.
Cinq jeunes arrivèrent dans le bureau pour s'inscrire.
Paula (à Sergio): Écoute là on ne peut plus parler mais passe me voir quand tu veux. Ok?
Sergio: Oui merci. A très bientôt.

Le lendemain lors du concours.
Juan: au suivant, Laura Alonso Jauregui... Es tu la fille de...
Laura: Horacio Alonso et Silvia Jauregui.
Juan (Plus bas): Espérons qu'elle ne ressemble pas trop à son père!
JJ (tapant juan): Juan tais toi!
Eva (qui était toujours prof de danse moderne sortie un mouchoir de sa poche): je suis désolé pour votre mère, elle était exceptionnelle!
Laura: Merci.
Juan: Bon assez bavardé montre nous ce que tu sais faire.
Les lumières s'éteignirent, les premières notes de musique s'envolèrent et un spot balaya la scène pour se fixer la belle danseuse qui évolua avec grâce.

Quelques heures plus tard Laura attendait dans le théâtre avec les autres élèves.
Laura (dans sa tête): J'ai fait une assez bonne prestation, je crois enfin... et si je n'était pas prise? Je n'ai aucune roue de secours! De toute façon je dois être prise la danse c'est ma vie.
Et puis au fond d'elle même elle faisait un peu ça pour sa mère qu'elle n'avait jamais connu et de qui elle voulait se rapprocher par l'intermédiaire de l'école.
Tout à coup...
Juan: Alors les nouveaux élèves de l'école de Carmen Arranz sont : Alonso Jauregui Laura, Arlés Sophia, ....
Il continua d'énumérer les noms d'une vingtaines d'élèves mais Laura ne l'écoutait déjà plus. Elle était tellement heureuse qu'elle aurait voulu crier sa joie.

Voilà, la suite dans un futur proche...

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
julie
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 28
Localisation : lyon
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 18:19

C'est qui Horacio je croyais que s'était déjà un vieux ...
Bravo très réussis pour une première fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 19:14

Meeeerrrcccciiiiiii !
Pour les personages, si tu y comprends rien, je crois que Léna va faire un ptit résumé sur eux !
Et voila la suite :




Plusieurs semaines avaient passées dans l'école de Carmen Arranz. Les cours se déroulaient normalement. Laura était très doué en danse et en théâtre par contre tout comme sa mère elle avait quelques problèmes avec le chant. Elle était tellement occupée par le travail qu'elle ne s'était pas encore vraiment fait d'amis mis à part sa camarade de chambre qui était plutôt sympathique.


Un matin alors qu'elle sortait de la cafétéria... elle tomba nez à nez avec un jeune homme qu'elle connaissait.
Laura: Oh salut! Tu es Sergio nan?
Sergio: Oui et toi c'est Laura?
La jeune fille acquiesca d'un signe de tête.
Sergio: Désolé je me suis perdu je cherchait Paula.
Laura: Ah oui elle n'est pas encore là mais elle va arriver d'ici une demi heure. Je peut attendre avec toi si tu veux j'ai pas cours avant 9h aujourd'hui.
Sergio: Volontiers
Il s'assirent dans un canapé.
Sergio: Alors tu as été prise. Félicitations!
Laura: Merci
Sergio: C'est bien l'école?
Laura: Ouais mais si on parlait de toi? Qu'est ce que tu fais là?
Sergio: Ben j'te l'ai déjà dit. J'veux voir Pau..
Laura (lui coupant la parole): Oui j'étais au courant et je suis un peu curieuse et ...pourquoi?
Sergio: Et bien en fait c'est à propos de mon père... je l'ai perdu...
Laura: Oh il est mort? Il y a longtemps?
Sergio: Non! enfin.... je ne crois pas... il m'a abandonné j'avais à peine 10 ans.
Laura: Oh au moins toi tu as eu un peu de chance moi je n'ai jamais connu ma mère!
Sergio: Elle aussi t'a abandonné?
Laura: Non! Elle est morte dans un accident... de voiture... ou... d'avion peut être. Je ne sais pas vraiment. Je n'en ai jamais parlé avec mon père ça l'aurait rendu trop triste.
Sergio: Oh je suis désolé tu avais quel âge?
Laura: 2 ans.
Sergio: C'est triste. Moi mon père est parti quand j'avais 10 ans mais on ne peut pas dire qu'avant il était présent! Il venait me voir de temps en temps et parfois ma mère me laissait chez lui quand elle ne pouvait pas faire autrement. enfin chez lui, c'était cette école, c'est comme ça que j'ai passé plus d'une semaine ici quand j'avais 5 ans et quelques jours de temps à autre les années suivantes. C'est le seul souvenir qu'il me reste de lui et c'est pour ça que je suis venu ici...

Laura: Donc si j'ai bien compris on est là pour la même chose!
Sergio: Hein?
Laura: et bien moi aussi ma mère a étudié dans cette école et je suis un peu là pour elle.
Sergio: Ah bon mais alors...

Paula arrive essoufflée et coupe la parole de Sergio...
Paula: dsl j'suis en retard. On va boire un café?
Laura (se levant): Oui et puis moi je vais être en retard en cours. Aller @+ Sergio et j'ai été ravie de parler avec toi.
Sergio: Oui moi aussi mais attend...
Sa phrase resta en suspend car Laura avait déjà filé.

Paula: C'est qu'elle te fait de l'effet Laura. Elle est aussi belle que l'était sa mère... enfin on est pas là pour parler de ça!
(entraînant Sergio vers la cafétéria) Alors tu veux que je te raconte quoi sur ton père? La fois où il s'était enfermé avec le directeur des études et sa p'tite copine dans une cave, la p'tite copine avait avalé la clé et ils sont restés bloqué plusieurs jours. Enfin heureusement on les a sorti de là! Ou bien quand à la fin de l'année il faisait parti d'un groupe et avaient fait acheter à l'école tous pleins de leur singles et bien sûr ils m'avaient entraînée la dedans et j'avais même du mentir à Madame Carmen en lui faisant croire que j'allais pas bien parce que, à l'époque en plus j'était enceinte... mais maintenant mon ptit gars il a grandi, il fait des études d'avocat y a de quoi être fier nan?
Sergio (en souriant): Oui oui
Paula: et toi tu fais quoi en faite?
Sergio: Et bien pour l'instant je...
Paula: Ah ton père lui y savait ce kil voulait faire! C'était danseur chanteur acteur ou rien! Mais maintenant... où il en est... personne le sait...
enfin bon continuons de parler du bon vieux temps...
Paula raconta encore quelques anecdotes et bêtises qu'avait fait Roberto lorsqu'il était à l'école.
Mais voyant qu'elle avait fait le tour des histoires de Roberto...
Paula: Écoutes moi je peux pas t'en dire plus j'suis arrivé après lui et même si je le connaissait pas trop mal j'en connais d'autres qui le connaissait mieux que moi! D'abord y a ma Lola. C'est la fille de mon mari, ma fille quoi!Elle connaissait bien Roberto ils faisaient partis d'un groupe Up... Upa... upa dance ! J'ai retrouvé ! J'te donne son adresse et son numéro de tél. Sinon y a Pedro, ils s'entendaient bien tous les deux enfin ça dépendait mais au fond ils étaient bons amis! Mais le Pedro il est parti à Los Angeles et là il a pris la grosse tête, il est revenu complètement changé. Ma pauvre Lola. Enfin bon, elle l'a quitté, alors ils se sont disputés et du coup tu vois j'ai pas son adresse ni rien du tout. Après y a Ingrid. Un peu dégenté Ingrid mais bien gentil! elle est souvent en voyage alors je te donne que son numéro de portable. Elle nota le numéro d'Ingrid à la suite des coordonnées de Lola et lui tendit le petit bout de papier.
Sergio: Merci.
Paula: Sinon, il y avait Silvia une bonne amie de Roberto Silvia mais hélas... destin tragique... elle est partie beaucoup trop tôt!


Quelques jours plus tard, Sergio frappait à la porte de Lola. Quand celle-ci s'entrouvrit un homme apparu dans l'entrebâillement. L'homme: Bonjour
Sergio: Bonjour est ce que Lola est là? Je m'appelle sergio et je désirerai lui parler.
L'homme: Entre, moi c'est Nacho, son mari. Je vais la chercher.
Sergio attendit quelques minutes en contemplant la belle et riche maison. Des cris heureux d'enfants lui firent tourner la tête. Dans un beau jardin bien fleuri, deux fillettes de 8 et 10 ans ainsi qu'un garçon de 12 ans se chamaillaient en rigolant. Il contemplait ce tableau en pensant que c'était la vie qu'il n'avait jamais eu, lorsqu'un toussotement lui fit tourner la tête. Une belle dame d'une quarantaine d'années engagea la conversation et entraîna Sergio dans un petit salon.
Lola: Bonjour moi c'est Lola, et toi tu es? Sergio c'est ça?
Sergio: Oui je suis Sergio le fils de Roberto Arenales.
Lola: Roberto?!? Est ce qu'il va bien?
Sergio: Et bien c'est justement ce que je cherche à savoir!
Lola: Et tu veux que je te parles de ton père?
Sergio: Oui si c'est possible.
Lola: Alors ton père au début je l'aimais pas trop car il avait fait croire à tout le monde qu'on avait couché ensemble. C'était pas vrai! Enfin de toute façon il était fou amoureux de quelqu'un d'autre... de Silvia. (dit elle en pleurant). Silvia et Roberto un beau couple...(en pleurant de plus belle) mais un jour...
Sergio: Qu'est ce qu'il y a? Qu'est ce qui c'est passé?
Nacho s'approcha de Lola qu'il consola puis s'éloigna entraînant Sergio vers la porte d'entrée.
Nacho: Écoute son amie est morte et ça ravive chez Lola de tristes souvenirs.
Sergio: Je comprend, mais...
Nacho: Je vais te donner le numéro d'Ingrid, toutes les trois c'étaient les meilleures amies du monde...
Sergio: Je l'ai déjà!
Nacho: Bien dans ce cas au revoir.
Sergio: Adios


Dehors, Sergio sortit son portable de sa poche, il voulait être fixé avant de rentrer chez lui. Il tapa ainsi le numéro d'Ingrid et une voix de femme retenti aussitôt...
Ingrid: Oui?
Sergio: Bonjour je suis le fils de Roberto arenales. Mon nom est Sergio.
Ingrid: Sergio? Oh je me rappelle de toi. Un petit bou de chou qui courait dans tous les sens...mais tu as quel âge maintenant?
Sergio: 24ans et ça fait 18ans que j'ai pas vu mon père.
Ingrid: 18ans?!?...c'est vrai ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu...mais 18ans c'est long, le temps est passé si vite! Enfin je suppose que tu ne m'as pas appellé par hasard...
Sergio: Non en effet. En fait je cherche mon père et le seul moyen de m'en approcher est par l'école et par ses amis de là-bas.
Ingrid: Bien je vois...mais là je n'ai pas beaucoup de temps à t'accorder alors peut être que tu pourrais passé me voir si tu veux. Je rentre après demain à Madrid. On peut se donner rendez vous devant l'école Carmen Arranz? Ok? A 17h?
Sergio: Oui d'accord c'est super gentil...je vous remercie beaucoup et à après demain.
Ingrid: Ouai ciao!
Sergio raccrocha.

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
julie
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 28
Localisation : lyon
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 19:29

En fait tu suit plus la vie de Sergio que celle de Laura, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 20:55

Ba oui parce que Sergio, il recherche son père alors que Laura sa mère est morte donc elle elle va en apprendre plus grace à Sergio mais c'est Sergio qui cherche au dbt ...
Bon on pige rien à ce que j'ai dis mais bon...
Tu veux la suite ?

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 22:54

GENIAL !!!

meme si je n'y connais absolument rien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 23:12

Mais tu l'as lu ? t'as rien du y comprendre !!! ??

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 23:28

g effectivement rien pige mais ai vu que t'ecrivais super bien !!!
bon, je vais me faire gueuler dessus, mais...pquoi dc tu fais pas L ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 23:44

lol
Question pigé : tu peux aller voir ds Un dos tres il y a un resume de la serie !
Question pk pas L : pasce ke ce que tu di est pour me faire plaisir ! parce que tu n'a pas lu la suite et parce que je vais faire S .
Et comme on est un tout petit peu flood ; je vais la metre a suite !

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Mer 12 Juil - 23:53

OK...Je te jure que tu es douee !!

ViVA L !!!!

A BAS S !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 0:01

lol
voici la suite :

Sa copine : Ah ba c’est pas trop tôt ! T’aurais pu m’appeler !
SSergio rentra chez lui, lorsqu’il poussa la porte…
ergio : Oh laisse-moi un peu…j’ai aucun compte à te rendre !
Sa copine : Ah oui ? Et bien puisque c’est ça je vais te laisser…tu m’emmerdes Sergio…je suis quoi pour toi une vieille chaussette…
Sergio : Non écoutes…je cherchais mon père…
Sa copine : Mais ça sert à rien il est mort !!
Sergio (criant) : NON !!! Finalement tu avais raison CASSES TOI !
La copine de Sergio laissa tomber une assiette qui se brisa en milles morceaux sur le carrelage. De toute façon se dit Sergio lorsqu’elle claqua la porte ; ce n’était qu’une simple aventure parmi tant d’autres ! Sergio décida de ne pas se laisser abattre par une petite rupture…Il descendit donc de chez lui pour aller dans le bar discothèque d’en face. Après avoir bu quelques San Miguel pour se remettre en forme, il passa plus de la moitié de la nuit à draguer.
Le lendemain lorsqu’il fut réveiller en sursaut par la sonnerie de la porte d’entrée, il vit une belle jeune fille, sûrement une conquête de la veille. Il enfila un pantalon et alla ouvrir. Il trouva son ex copine.
Sa copine : Salut ça va ? Ecoutes je suis désolé…je voulais te dire pour hier…Sa phrase se coupa net lorsqu’elle vit la jeune fille que Sergio avait trouvait dans son lit à son réveil.
Et bien je vois qu’il ne t’a pas fallu longtemps pour me remplacer…
Sergio : Non attends…
Mais déjà son ex était parti.

Laura tu danses aussi bien que ta mère, c’est merveilleux, continues comme ça !
Alors que tous les élèves se dirigeaient vers les vestiaires, Laura resta en arrière et s’approcha d’Eva.
LPendant ce temps à l’école Carmen Arranz ,après une chorégraphie…Eva : Bravo tout le monde ! C’était très bien. aura : Eva ? Est-ce que je peux te demander quelques choses ?
Eva : Oui bien sûr !
Laura : Est-ce que tu peux me parler de ma mère ?
Eva : Et bien oui…si tu veux.
Eva sortit de la salle de danse suivie par Laura…Elles se baladèrent un peu, puis s’accoudèrent à la rambarde qui surplombait le hall de l’école.
Eva : Et bien je ne sais pas trop quoi te dire…enfin si, je peux te dire que tu ressembles beaucoup à ta mère, tu es aussi belle et gentil qu’elle et bien sûr tu danses très bien, aussi bien qu’elle…
Laura : Merci, mais elle était comment à l’école ? Est-ce qu’elle avait beaucoup d’amis ?
Eva : Oui, les autres élèves l’appréciaient beaucoup mais elle avait surtout deux bonnes amies : Lola et Ingrid, ses camarades de chambres puis ses colocataires. Les autres disaient parfois qu’elle était pistonnée car sa tante travaillait dans l’école et certains préférés dire que c’était comme ça qu’elle y arrivait car ils étaient jaloux de son don pour la danse. De plus sa beauté ne faisait qu’augmenter la jalousie de certaines personnes !
Laura : Ah ! Mais est-ce qu’elle était aussi forte dans les autres matières ?
Eva : Et bien la musique c’était pas trop son truc, je crois. Les cours spéciaux avec JJ ça allait, il me semble et puis le théâtre, au début elle se croyait nulle et puis après il y a eu Horacio…
Laura : Horacio ?…mon père ?
Eva : Et bien oui, il a été le prof de ta mère et il lui a redonné confiance en elle…et puis ils sont tombés amoureux…Tu le savais pas ?
Laura : Non mon père ne m’a jamais parlé de ma mère, c’est un peu un sujet tabou à la maison. Je crois qu’il n’arrive pas à se consoler alors il cherche à oublier…
Eva : Il ne devrait pas…tu devrais lui en parler toi !
Laura : Je n’ose pas. Au fond je crois que j’ai peur de sa réaction…enfin…que c’est-il passé quand les autres ont appris qu’ils sortaient ensemble ? Un prof avec une élève…Ce n’est pas interdit ?
Eva : Et bien non, ça c’était déjà produit avant. Mais ce qui nous a le plus surpris c’est que ça c’est passé très vite. Alors qu’on ne savait pas encore qu’ils étaient ensemble, ils sont revenus de Las Vegas mariés et le plus bizarre c’est qu’avant Horacio, ton père, avait failli se maries avec Alicia, la tante de Silvia, ta grand-tante. Oh c’est affreux ce que je viens de dire, je n’aurais pas du en dire tant, je suis désolé. De toute façon mon prochain cours va
commencer, il faut que je file…Bye.
Laura resta seule étourdie par ce qu’elle venait d’entendre…Son père…sa grande-tante…son père et sa grande-tante ?…elle ne savait même pas que sa mère avait une tante…par contre son père lui le savait…
Elle se rendit compte qu’elle ne connaissait rien de sa mère ni de sa famille et se promit de demander des explications la prochaine fois qu’elle le verrait…


Bonje vais manger un dessert mais je reviens vite !!!

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 0:04

super !!! encore super !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 0:13

Alors, re la suite ?
Faut dire qu'elle est tres longue cette fic et elle est meme pas fini !


Le lendemain le soleil brillait au-dessus de Madrid en ce mois d'octobre...
Sergio marchait rapidement vers l'école de Carmen Arranz. C'était la 3ème fois qu'il s'y rendait en cedébut d'année, mais aujourd’hui, il avait la sensation qu'il allait enfin découvrir quelque chose sur son père, et qu'on ne lui répéterait pas ce qu'on lui avait si souvent dit.
En pensant à cela, Sergio arriva devant l'école mais l'amie de son père qu'il devait y rencontrer n'était pas encore arrivée. Il se remémora alors ce qu'on lui avait dit sur son père: c'était un garçon assez coquin, un peu menteur et macho mais qui avait un grand coeur.
Tout à coup... une voix le fit sursauter:
La voix: Bonjour tu es Sergio?
Une femme rousse d'une quarantaine d'années mais encore très belle avec une fraîcheur d'autrefois s'approchait de Sergio.
Sergio: Oui, c'est ça et vous, vous devez être Ingrid Munoz?
Ingrid: Oui mais s'il te plaît ne me vouvoie pas, j'ne suis pas si vieille que ça! Non?
sergio: Oh excusez moi, euh excuse moi!
Ingrid: alors comme ça tu es le petit Sergio, Enfin pardonne moi tu es grand maintenant! C'est fou ce que tu ressembles à ton père! Enfin il avait les cheveux un peu en pagaille. Ingrid ébouriffa les cheveux de Sergio. Voilà comme ça! Elle rigola. Et puis il avait un petit bouc aussi! Mais bon on est pas là pour parler de son apparence physique! ça a peu d'importance! Quoique des fois ça montre la personnalité d'une personne.
Bon on va pas rester là! Tu veux boire quelque chose?
Sergio: Oui pourquoi pas?!
Ingrid: Je connais un petit bar par là-bas, on y allait souvent avec Lola et Silvia et même parfois ton père! Mais je sais pas si il existe encore.
Sergio (contant de marcher dans les traces de son père): [/i]On peut aller voir!
Ingrid: Ok
Sergio et Ingrid se dirigèrent vers le bar et ravie de voir qu'il existait [i]toujours, Ingird entra et alla s'asseoir au fond, là où elle s'asseyait toutes les trois autrefois.
Sergio et Ingrid commandèrent deux san miguel puis reprirent leur conversation...
Ingrid: Alors si j'ai bien compris tu cherches à retrouver ton père?
Sergio: Oui c'est ça et à part ses anciens amis je n'ai aucune piste. Je suis bien sûr aller demander au comissariat, j'ai fait tout ce que je pouvais mais je ne l'ai pas retrouvé. Alors je me suis dit que peut-être, il était resté en contact avec l'un de vous...
Ingrid: Et bien non enfait je ne l'ai pas vu depuis...l'enterrement de...Silvia. (dit elle d'une voix triste). Hélas c'était l'une de mes meilleures amies, j'en ai pleuré pendant des jours et des jours...d'ailleurs je crois qu'on a tous beaucoup pleuré.
Sergio: Oui, Lola n'a pas pu m'en parler avant hier tellement elle était triste...
Ingrid: Lola?!? Tu as vu Lola?
Sergio: Oui je suis allée chez elle, c'est Paula qui m'a donné l'adresse.
Ingrid: Paula?!? Elle est toujours à l'école?
Sergio: Oui
Ingrid: Je passerais la voir après! Il faudra aussi que j'aille voir Lola ça fait tellement longtemps. On ne c'est presque plus vu après la mort de Silvia, ça n'était pas possible d'être toutes les deux sans elle, c'était trop difficile, on ne puvait pas s'empêcher de penser à elle. C'était trop triste, elle est partie bien trop tôt! elle avit toute la vie devant elle, mais un soir...
Sergio: que s'est il passé?
Ingrid: Tu n'es pas au courant?
Sergio: Non.
Ingrid (triste les yeux dans le vague): Et bien, un soir elle est décédée dans un accident de voiture. Mais ça n'a pas eu d'explication, elle a eu un accident toute seule, la voiture n'avait pas de problème, elle a fait des tonneaux, on ne sait pas comment et on ne saura sans doute jamais.
Segio: Et j'ai entendu qu'elle était assez proche de mon père...
Ingrid: Proche de Roberto? C'est peu dire! Ils sont sortis ensemble pendant presqu'un an et n'aurai sans doute pas rompu si...
Sergio: Si?!?
Ingrid: C'est bien parce que tu es le fils de Roberto...
Si Silvia n'avait pas été enceinte ou si ele n'avait pas fait de fausse couche...
Sergio: Quoi?!?
Ingrid: Et bien silvia a été enceinte de ton père et elle a fait une fausse couche...ça a été très difficile pour elle, et aussi pour Robert même si il ne l'a appris que lorsqu'elle a perdu l'enfant.
Sergio: Ah, c'est donc ça.
Ingrid: Oui et tin père est resté très amoureux de Silvia pendant longtemps puis il a essayé de l'oublier avec Marta mais je crois qu'il a toujours aimé Silvia. Après il a eu beaucoup de succès en tant que chanteur mais depuis la mort de Silvia...on en a plus entendu parler...Sinon je ne sais rien de plus mais je peux toujours te laisser l'adresse du mari de Silvia, il sait peut être des choses...(Elle l'écrivit sur un papier qu'elle tendit à Sergio). Enfin bon si je veux voir Paula avant qu'elle parte il faut que je me dépèche .
Sergio: Oui merci, au revoir.
Ingrid: Bye
Ingrid commença à partir puis se retourna:
Ingrid: Et surtout appelles moi dès que tu as des nouvelles!
Sergio: D'accord à bientôt!


Ingrid entra dans l'école avec une pointe d'émotion.
Juan: Ingrid! Il lui sauta dans les bras. ça fait tellemnt longtemps!
Ingrid: Oui depuis l'enterrement de Silvia...peu après celui d'Antonio...
Juan: C'était une bien triste période! Dire qu'il est mort d'un excès de foie gras! Le pauvre Antonio! Il s'était laissé abusé par sa richesse...et Silvia..
Ingrid: hum... enfin parlons plutôt du présent ! Qu'est ce sue tu fais encore là?
Juan: Et bien, qu'est ce que tu voulais que je fasse? Je suis resté et quand Carmen est partie j'ai pris sa place pour que l'école ne ferme pas... comme j'étais le plus ancien c'est à moi qu'est revenu le poste de directeur.
Ingrid: Toi!? directeur?!? Je comprend pourquoi l'école marche de moins en moins bien!
Juan: Quoi? Je te signale quand même que sans moi elle serait fermé!
Ingrid: Je plaisantais, mais qu'est ce qu'il est arrivé à Carmen?
Juan: Et bien elle est parte à la retraite. Elle est allée dans un petit coin paisible d'Andalousie. Elle l'avait bien mérité après tout ce qu'elle avait fait! Je l'appelle de temps en temps pour avoir quelques conseils, elle a plus de 80 ans pourtant elle va toujours aussi bien! Il lui falllait un pêu de repos et de calme après la vie agitée qu'elle a eu!
Ingrid: Oui...Et toi c^té perso tu es toujours avec JJ?
Juan: Oui on s'est marié et on a 2 enfants, 19 et 17 ans, deux fils.
Ingrid: Et JJ travaille toujours ici?
Juan: oui à mi temps elle dirige une association aussi. Et toi?
Ingrid: Et bien j'ai eu une petite fille qui a 15 ans maintenant. Je suis séparée et je suis toujours actrice mais aussi réalisatrice.
Juan: Oui j'ai vu des films de toi, tu joues très bien.
Ingrid: Merci
Juan: ça fait plaisir de te revoir tu devrais passer plus souvent!
Ingrid: Oui ce ne seras pas très compliqué! Est ce que paula est là?
Juan:Elle vient de partir!
Ingrid: Oh dommage et bien dans ce cas je repasserais très bientôt!
Juan: hum, super à un de ces jours, passes à la maison! Tiens c'estmon adresse. en tendant un papier
Ingrid: Ouai merci
Bye.
Juan: Ciao

Aujourd'hui mercredi 16 octobre, Sergio se rendait chez Horacio Alonzo, le mari de Silvia. Il espérait ainsi en apprendre plus sur elle et son père.
Pendant ce temps, chez Horacio...
Horacio et sa fille Laura finissait de manger lorsuqe Laura posa la question qui lui brûlait les lèvres depuis le début du repas:
Laura: Papa...est ce que tu peux me parler de Maman?
Horacio (en avalant son pain de travers): Quoi?
Laura: J'aimerais qu'on parle de maman, on en a jamais parlé!
Horacio: Et bien , il n'y a pas de raison que ça change !
Laura: Si justemen, j'ai le droit de savoir!
Horacio (affolé): savoir quoi?
Laura: Qui elle était, comment tu l'as rencontré, pourquoi elle est morte?
Horacio: écoutes, je n'ai pas envi de parler de ça.
Laura: Mais j'ne te demande pas si t'as envie! J'ai besoin de savoir!
Horacio: Et bien je ne suis pas d'accord! Je t'ai déjà autorisé à aller suivre les cours dans l'école de ta mère c'est largement suffisant!
Laura: Mouais...d'ailleurs il paraît que tu es sorti avec ma grnade tante et qu'ensuite tu es sorti avec une de tes élèves: maman!
Horacio quoi? Quel est l'idiot qui t'as dit ça?
Laura: Une personne que tu considérais mieux lorsqu'elle vous a aider toi et maman!
Horacio: Elle n'avait pas le droit de te dire ça!
Laura: Si! Elle l'avait, je lui ai demandé!
Horacio: Mais tu es trop jeune!!! Tu ne sais pas ce que tu fais!!!
Laura: Comment tu peux dire ça? Alors que toi tu n'as jamais été assez mûr pour me parler de ça!
On sonna à la porte. Laura ennervé regarda son père dans les yeux une lueure noire de colère passa dans son regard. Puis,elle alla ouvrir lorsqu'on sonna une deuxième fois.
Laura (ennervé) : Oui c'est bon j'arrive. (en ouvrant la porte) Quoi?
Un homme: Bonjour, je.. Laura?!?
Laura: Sergio?! qu'est ce que tu fais là? Ecoutes ché pas comment t'as eu mon adresse mais là c'est vraiment pas le moment!
Laura referma la porte sur Sergio mais celui-ci (qui avait hérité de la fougue de son père) la bloqua.
Sergio: attend, j'ai du me tromper mais je venais parler à Horacio Alonso de Silvia Jauregui, tu connais?
Laura (incrédule): ma mère?!?!?
Elle ouvrit la porte et laissa entrer Sergio.
Laura: Tu connais ma mère?
Sergio: Et bien à ce qu'on m'as ditelle est morte il y a 17ans mais elle connaissait mon père et je voulais savoir si ton père pouvait m'en parler pour m'aider à le retrouver
Laura: Et bien ça m'ettonerait car on vient de se disputer à cause de ma mère justement!
Ils arrivèrent dans le salon où Horacio avait quitté la table pour se mettre devant la télé. Sans tourner la tête il demanda:Horacio: qui c'était?
Laura: Quelqu'un qui voulait des renseignements sur maman
Horacio Laura, arrêtes avec ça s'il te plaît, je voudrais pas me facher avec toi!
Laura: Mais c'est vrai!
Horacio tourna vivement la tête:
Segio: Bonjour, je ne voudrait pas vous déranger mais...
Horacio (horrifié en croyant reconnaître Roberto): Toi sors tout de suite d'ici je ne veux plus jamais te voir, n'approches pas de ma fille!
Laura: Mais papa qu'est ce que tu as? Sergio n'as rien fait!
Horacio: Sergio?
Sergio: Oui je m'appelle Sergio.
Horacio: Oh excuse moi je t'ai confondu avec quelqu'un d'autre, mais c'est vrai qu'il serait beaucoup plus vieux maintenant!Tu es le peti copain de Laura?
Sergio: non (souriant coquinement) enfin ça n,e me dérangerait pas!
Laura lui donna un coup de pied dans les jambes.
Laura: Il est venu car il est le fils d'un certain <roberto...
Sergio: Arenales
Laura: Que tu as du connaître et que maman a connu
Sergio: Oui et mon père a disparu je cherche à le retrouver et je pensais que vous pourriez m'aider.
Horacio (en essayant de garder son sang froid): Je ne l'ai jamais connu et ma femme non plus. Ne remet plus jamais les pieds ici et n'eesaye pas d'approcher de ma fille.
Laura: Mais papa...
Horacio: Tais toi et accompagne le à la porte.
Laura (le racompagnant) : Ecoutes je suis désolé, il a une attitude bizarre...
Sergio: C'est pas grave.
Laura: RDV demain à 10H à l'école, on a le même problème , il faut qu'on découvre pourquoi mon père haït ton père!
Sergio: Ok à demain.

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 0:24

Reregenial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 0:40

Merci mais t'exagere !!!
Bon re une suite pour vir si on arrive a deux pages ?
LOL


Comme prévu l'avant veille, Sergio se rendit à l'école Carmen arranz. Il arriva avec quelques minutes d'avance. Après avoir demandé où il pouvait trouver Laura il grimpa les escaliers qui menait au premier étage et arriva en face de la grande salle de danse. Derrière la vitre, il regarda la jeune fille évoluer au milieu de la sallle avec grâce. il resta ainsi là à admirer cette jeune femme qu'il ne connaissait pas il y a quelques semaines mais qu'il croyait pourtant avoir toujours connu. Elle dansait parmi les autres mais se distinguait par sa beauté et son talent. puis, une sonnerie retentit résonnant dans toute l'école, alors la musique s'arrêta en même temps que les danseurs. Ceux-ci applaudirent puis se dirigèrent vers les vestiaires. Laura apperçut Sergio, elle atrappa rapidement une serviette blanche qu'elle passa autour de son cou, épongeant sa nuque mouillée du dur travail qu'elle venait de fournir et poussa la lourde porte de la salle de danse.
Laura: Salut, ça va?
Sergio: oui oui et toi?
Laura acquiesa d'un signede tête.
Sergio: je suis désolé, je suis en avance car je uis pressé, j'ai rdv après.
Laura: aaahhhhh.... (un peu jalouse)
Sergio: Je t'ai regardé danser...tu étais superbe.
Le sourire qui s'était dissipé des lèvres de Laura revint aussitôt plus grand.
Laura: Merci. Tu veux aller dans ma chambre? On pourra parler sans être dérangé.
Sergio: Oui volontiers!
Les deux amis se dirigèrent vers la résidence.
Comme la chambre de Laura était occupé par sa colocataire et un mec assez mignon...ils s'installèrent finalement dans les fauteuils d'un petit salon incrusté dans un recoin du couloir.
Laura: Alors, je crois qu'on a pas mal de choses à se dire...
Sergio: Oui, tout d'abord sais tu pourquoi ton père me hait autant?
Laura: Non j'en ai aucune idée...
Sergio: Et bien en fait je sais pas si c'est lié à ça... mon père a... euh...
Laura: oui?
Sergio: Et bien mon père est sorti avec ta mère. Voilà.
Laura: Voilà???Mais comment tu sais ça?
Sergio: Par une amie commune à ta mère et mon père.
Laura: Ah, mais quand?
Sergio: Oh il y a longtemps, la seconde année de leur scolarité ici mais après...
Laura: Qu'est ce qui s'est passé?
Sergio: Et bien mon père a mis enceinte ta mère, elle ne lui a pas dit, à fait une fausse couche et l'a quitté. Mon père l'a très mal vécu, il était fou amoureux d'elle.
Laura (bouleversée): Oh
Sergio: Incroyable non?
Laura (songeuse): oui! Et après mon père Horacio est arrivé en tant que prof dans cette école, il est d'abord sorti avec ma grande tante puis elle l'a quitté et il est sorti avec ma mère, ils se sont mariés et m'ont eu. C'est pas très compliqué!
Sergio: Quoi? Ton père est sorti avec la tante de ta mère avant de se marier avec elle?
Laura: Te moques pas! Tu ne sais rien d'autre?
Sergio: Non et toi?
Laura: Non! Mais pourquoi mon père hait autant ton père ou te hait autant? C'était de l'histoire ancienne! NoN?
Sergio: Oui je crois même si mon père ne s'en ai jamais remis.
Laura: Enfin cela ne nous apprend pas où est ton père ni comment était ma mère. Hier je suis allée à la mairie et je me suis renseignée sur ma mère, elle n'avait que son père et sa tante comme famille. Sa tante est partie vivre en Alaska et son père est mort.
Sergio: en Alaska?
Laura: Oui peut être qu'elle s'est consolé dans les bras d'un phoque ou qu'elle s'est convertit à la danse sur glace!
Sergio éclata de rire puis lui raconta les rencontres qu'il avait fait dans la dernière semaine comme l'heure de son rendez vous approchait, ils décidèrent de s'appeler plus tard.

En sortant de son RdV, Sergio prit son portable et appela Laura:
Sergio: Salut, c'est Sergio.
Laura: Ah, salut, ton RDV c'est bien passé?
Sergio: Mouais en fait c'était une préparation pour rentrer en fac de médecine.
Laura: Ah, tu veux être médecin plus tard?
Sergio: OUi, mais ça fait la deuxième année que je ratte le concours...
Laura: Mais tu as quel âge?
Sergio: 27 ans pourquoi?
Laura: Ben, normallement on passe pas le concours à 19 20 ans?
Sergio: Si mais moi je ne savais pas ce que je voulais faire, j'ai fait plein de petits jobs avant de décider d'être médecin.
Laura (avec un sourire aux lèvres): T'as fait quoi comme jobs?
Sergio: Ben Barman, plongeur, DJ....
Laura (se moquant): c'est vrai??
Sergio: Ouai j'ai aussi fait streep teaser, clown, cracheur de feu, chenteur de rap...
Laura: hein?
Sergio: mais non je plaisante!
Sergio marchait dans la rue et le soleil disparaissait lentement à l'ouest.
Sergio: Ouh la, y a des gens qui me regardent bizarrement! (plus fort pour qu'ils l'entendent) Et bien quoi, qu'est ce qu'il y a de mal à être barman, streap teaser ou chanteur de rap?
Laura éclata de rire à l'autre bout du téléphone.
Sergio: Ouh la, y a une vieille dame qui a accéléré le pas, apparement elle a peur de moi!
Sergio et Laura piquèrent un fou rire. Chacun à leur téléphone, l'une dans sa chambre et l'autre dans la rue. Ils firent ainsi le plein de rire jusqu'à ce que Sergio mettent les clés dans la serrure de sa porte.
Laura: Bon un peu de sérieux!...alors?
Sergio: Ton père?
Laura: On pourra rien en tirer...tu es allé voir Paula, ....
Sergio (la coupant): elle ne sait pas grand chose!
Laura: Lola?
Sergio (en enlevant son manteau): Je pense qu'elle en sait beaucoupmais elle est très émotive et son mari ne veut pas qu'elle souffre en ressacant ses souvenirs.
Laura: Bon il reste Ingrid.
Sergio: Oui elle est très sympatique mais j'ai l'impression qu'elle m'a dit tout ce qu'elle savait.
Laura: On peut toujours aller la revoir.
Sergio: Ce serait une perte de temps! Et puis elle est toujours en voyage.
Laura: Mais moi je veux la voir! J'y tiens baucoup, je voudrais connaître les amis de ma mère, ce serait une façon de me rapprocher un peu d'elle.... tu comprend?
Sergio: bon si tu veux on peut toujours essayé de la voir.
Laura: Merci!
Sergio était à présent en train de chercher quelque chose à manger dans son frigo.
Sergio:Mmh ça te dérange pas que je mange?
Laura: Non ne te gènes pas pour moi! (allongé sur son lit)
Sergio: ...
Laura: Tu manges quoi?
Sergio (la bouche pleine):une pizza
Laura:On parle pas la bouche pleine!
Sergio: Dans ce cas tu vas faire un monologue!
Laura: PFfff! Bon alors on va voir Ingrid pis après on verra... Si on obtient rien d'intéressant, on pourra peut être aller voir Lola.. non?!?..oh oh??? Y a quelqu'un??? Bon c'est pas drôle... Réponds! Mademoiselle Laura Alonzo Jauregui demande si il y a quelqu'un au bout du fil? Bon allez... Ici Laura, Répondé! Bon ben, c'est pas grave je raccroche...@+!
Sergio faillit rappeler Laura mais profitant du fait qu'elle avait raccroché, il appela Ingrid Munoz.

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Naurelie
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 0:41

J'exagere pas du tt !!!!!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 0:49

SIIII
lol on est arriV a la page Deux !!!

lol!

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
julie
pipelette
pipelette
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 28
Localisation : lyon
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 13 Juil - 2:56

oui mais je veux la suite moije suis impatiente de savoir la fin...Loura, Loura, Loura,... Very Happy
En tout cas tu aimes bien faire mourir les gens ou les faire sombrer dans l'alcool c'est assez triste comme sort Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Ven 14 Juil - 17:07

lol! Oui, j'avoue, je suis un peu sadique parfois... Twisted Evil
Juju, pour la fin va falloir attendre encore un peu... Mais t'as de la chance, la suite est deja ecrite donc la voila Arrow




Quelques semaines plus tard...
Sergio avait réussi à obtenir un RDV avec Ingrid le 26 novembre dans le même petit bistrot en face de l'école que la dernière fois. Laura était arrivé en avance, alors qu'elle était déjà assise à une table au fond du café, elle vit arriver le beau jeune homme.
Celui-ci arrivé à sa hauteur lui fit un baise main et lui dit d'un ton snob:
Bonjour mademoiselle Laura Alonso Jauragui, comment allez vous?
Les deux jeunes gens éclatèrent d'un rire sonore en songeant à cette conversation téléphonique qui s'était terminé par un monologue de Laura.
Pendant les quelques semaines qui avaient suivis ce soir là, Sergio était passée voir Laura de temps à autre à l'école .Il la trouvait très sympa en dehors de leur "affaire de famille".
Au bout de quelques secondes, une femme rousse tenant par la main une petite fille d'une dizaine d'année entra et se dirigea vers la table.
Sergio: Bonjour.
Laura: Bonjour.
Ingrid: Bonjour, je vous présente ma fille Katya, ce n'était pas prévu qu'elle vienne, mais son père n'a pas pu la garder, comme d'habitude!
Enfin bon, tu dois être Laura? La fille de Silvia?
Laura: oui c'est moi
Ingrid: Je suis ravie de te voir, la dernière fois que je t'ai vu tu avais deux ans, c'était pour l'enterrement de ta mère...(tristement)
Katya: Maman, c'est qui silvia?
Ingrid: Une amie a moi, mais je t'ai dit d'être sage.
Katya: Mais la curiosité n'est pas de la méchanceté!
Ingrid: Ecoute chérie, quand je dit "être sage" c'est être comme une fourmi, toute petite sans se montrer, sans rien dire.
Katya: Mais les fourmis sont très active.
Ingrid: Bon je te rend ta pS2 mais tu ne dis plus rien! (A Sergio et Laura) Désolé.
Sergio et Laura amusé: C'est rien.
Ingrid parla de Silvia et Roberto à Laura et Sergio puis comme elle avait tout dit, elle leur proposa:
Ingrid: Ecouter, vous pouvez toujours aller voir Lola et essayer de voir Pedro, ils étaient très bons amis Roberto et lui.
Sergio: Qui est Pedro?
Ingrid: Pedro Salvador.
Laura: Pedro salvador? Vous voulez dire que vous connaissez Pedro Salvador?
Ingrid: Oui, on était amis avant, puis il a pris la grosse tête, je n'ai plus eu de nouvelles...Enfin vous pouvez toujours essayer de le voir avant ou après un concert ou à une avant première.
Sergio: Bien merci
Laura: Oui merci
Ingrid: C'était un plaisir tenait moi au courant!
Sergio et Laura: Bien sûr!
Ingrid Laura sergio: Au revoir.


Pendant le mois qui suivit leur rencontre avec Ingrid, Sergio et Laura s'intéressèrent de plus près à la presse poeple... Laura n'eut pas trop de mal à rassembler des infos sur le célèbre Pedro Salvador car avant de savoir qu'il avait côtoyé ses parents elle était une de ses plus grandes fans et collectionnait tout ce qui le concernait.
Quelques jours après l'entre vue avec la femme rousse, les deux amis allèrent ainsi frapper Chez Lola. Mais ce fut Nacho, le mari de celle ci qui répondit et on peut dire que ce ne fut pas de la meilleure façon... En effet celui-ci leur fit promettre de ne plus jamais revenir, leur affirmant que Lola avait tout dit à Sergio et qu'elle ne supportait pas de les voir.

Ainsi aujourd'hui, lors d'une froide matinée d'un dimanche de décembre, alors que Horacio était partie pour la journée, Sergio était allongé sur la moquette de la chambre de Laura, feuillentant des milliers de magazines. Les journeaux peoples qu'ils avaient achetés achetés au cours des dernières semaines étaient à présent éparpillés sur le sol.
Sergio: Oh, là j'ai: "l'acteur espagnl qui est venu faire rêver les filles d'Amériqueles collectionnerait, après une blonde le voici maintenant amoureux d'une rousse, la célèbre danseuse hollandaise, Anna Querara. Côté travail, il ne chôme pa, il se fait maintenant écrivain. Il écrit en effet ses mémoires dans le livre 'du village à Hollywood' qui paraîtra le 25 février 2019"(rappel l'histoire se déroule en 2024)
Laura: Quoi? Mais c'était il y a une éternité! tui peux pas regarder les dates avant de lire les articles!
Sergio: Ben attend c'est dans les archives que l'on peut trouver quelque chose!
Laura: Pas si on veut le retrouver!
Sergio: Non mais on peut toujours se procurer le livre! qui sait? Il parle surement de l'école Cramen arranz...
Laura: Ouais si tu veux. Oh! regarde: "Pedro Salvador à l'avant première de son film à Madrid le 20 décembre 2024" C'est dans une semaine. C'est pour son nouveau film! On peut y aller peut être qu'on pourra le voir!Tu crois qu'il sera d'accord pour me signer un autographe? Quand je dirais ça à mes copines! Oh la la j'y crois pas....
Sergio: Oh oh Laur redescent sur terre, tu n'iras pas!
Laura (décomposée): Quoi? Mais je suis sa plus grande fan!
Sergio: Tu iras encore moins!
LKaura: Mais pourquoi?
Sergio: Si tu y vas c'est étant fille de Silvia et non fan!
Laura Ah (soulagée) Mais tu peux pas comprendre toi! Ma mère c'était brad Pit, moi c'est Pedro. Chaque fille, chaque génération a besoin d'avoir une idole...Enfin bon je perds mon temps tu comprend rien!
Sergio: Mouais, tu as raion revenaons en plutôt à Pedro, on va à l'avant première mais là comment on fait pour l'approcher? En pus si ça se trouve on aura même pas de place.
Laura: Oh je sais pas on improvisera, je suis forte en improvisation.
Sergio: Ah bon, et t'achètes le bouquin?
Laura: Pourquoi moi? je suis fauchée.
Sergio: Bon c'est toi qui est fan non?
Laura: Ah là tu veux bien que je sois fan. C'est marrant quand même. Bon j'suis d'accord... bon on range.
Sergio: Mouais...tu sais j'ai l'impression que c'est pas un hasard si on c'est rencontré...
Laura souria.
Les deux jeunes gens rnageaient la chambre, rassemblant les journeaux. Alors qu'ils s'apprétaient à prendre le même journal, ils se trouvèrent nez à nez à quattres pattes sur la moquette de la petite chambre. Leur regard se croisèrent. Puis lentement Sergio pencha la tête. Laura sentit le souffle chaud de Sergio sur son visage. Leurs lèvres se rapprochèrent et... tout à coup dans un grand bruit la porte s'ouvrit à la volé, Horacio apparut dans l'entrebaillement de la porte. Lorsqu'il vit Sergio il se précipita sur lui en criant:
Toi sors de ma maison, allez dégage! Je ne veux plus jamais te voir ici.
il tira ainsi Sergio jusqu'à la porte d'entrée et alors que Sergio s'enfuyait: Et ne t'approche plus jamais de ma fille!
Puis Horacio claqua la porte et se prit la tête entre les mains et murmura :
Qu'est ce que je peux faire? (s'adressant à une photo de Silvia posé sur une petite armoire) Qu'est ce que tu me fais faire Silvia?



Voila... La suite dans quelques minutes parce qu'apres je pars pendant une semaine...
Au fait, j'avais oublier: MERCI à Léna qui s'est tapper le travail de réécrire toute cette fic sur l'ordi !! Elle est ben courageuse !!!

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
Kaila
Admin
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Ven 14 Juil - 19:46

Une suite avant mon depart ... Sad Sad Sad


Les jours suivants, Sergio et Laura continuèrent de se voir malgré les interdictions de Horacio qui devenait parano, demandant à chaque fois à sa fille où elle allait. Heureusement que celle-ci passait toute la semaine à l’école elle pouvait ainsi s’échapper sans craindre que son père ne surgissent l’accablant de questions. Pourtant les examens trimestriels allaient bientôt avoir lieu ce qui lui laissait moins de temps libre à accorder à Sergio et à la découverte de sa mère. Mais ce vendredi 20 décembre, le jeune homme brun parvint tout de même à enlever la belle jeune fille pour l’emmener à l’avant première du film de Pedro Salvador.
Les 2 amis n’avaient pas reparlé de ce qui s’était passé, ou plutôt de ce qui aurait pu se passer si Horacio ne les avait pas surpris. Mais ils n’en avaient pas moins repensé.
Lorsque Sergio vit apparaître Laura qui descendait les escaliers de l’école pour le rejoindre…
Sergio : Waou…
Laura :Quoi ?
Sergio : Tu es très belle.
Laura (toute rouge) : merci.
Sergio entraîna Laura vers sa moto.
Laura : C’est que je vais rencontrer mon idole !
Sergio : n’oublies pas que tu n’y vas pas en tant que fan !
Laura : Mais oui je sais ne t’inquiète pas !
Les deux amis roulaient à présent dans les rues sombres de Madrid. Laura se campronnait à la taille de sergio. Avec elle, il ne ressentait pas du tout la même chose qu’avec les autres, avec les autres c’était : salut-on s’embrasse-on couche ensemble-c’était génial-merci-au revoir. Avec c’était tout autre chose. Elle était très belle, certes, drôle, intelligente, gentille…tout ce qu’on peut rêver d’une femme, mais il l’aimait plus comme un ami, un cousin ou un grand frère que comme un petit copain. Il voulait la connaître mieux avant de sortir avec elle.

Bref, ils arrivèrent dans une grande rue éclairéeoù des milliers de jeunes filles en furies clamaient : « Pedro t’es l’plus beau ! Pedro t’es l’plus beau ! »
Sergio gara sa moto puis :
Sergio : Bon qu’est ce qu’on fait ?
Laura : Ben, j’sais pas, on va là-bas avec les autres et on verra, on aura pas de traitement de faveur de toute façon, vu qu’il ne nous connaît pas !
Sergio : Non mais tu rigoles on va pas là-bas !
Laura : Ah oui ! et on fait quoi ?
Sergio (s’adressant à une femme) : Excusez moi…est ce que Pedro est déjà arrivé ?
Celle-ci répondit à l’affirmative et se remit à clamer le slogan : Pedro t’es l’plus beau !
Sergio : Bon il faut entrer !
Laura : Oui, attends, je connais cette salle, y a une petite porte par là-bas. Les agents de la sécurité sont trop occupé ici, je ne pense pas qu’il la surveille !
Sergio : et sinon ?
Laura : Et sinon quoi ?
Sergio : Si il y a un garde qu’est ce qu’on fait ?
Laura : et bien l’un de nous peut le divertir pendant que l’autre entre.
Sergio : Oui c’est ça tu le drague et j’entre.
Laura : Quoi ??? Tu rigoles ! Je vais pas draguer ces gros baraqués !
Sergio : allez Laura pour ta mère !
Laura : Elle n’aura jamais fait ça !
Sergio : Oh que si ! Bon on y va.
Laura : Ouais à l’attaque.
Ils rigolèrent puis contournèrent le bâtiment et restèrent caché dans un angle.
Laura : C’est là-bas
Sergio : Merde, y a un garde !
Laura : J’y vais.

Laura s’approcha du garde comme une simple passante, puis arrivé à sa hauteur, elle trébucha dans sa longue robe noire et tomba un peu plus qu’elle ne l’avait prévu ! Le garde, en gentleman, se pencha pour l’aider à se relever.
Laura (souriant) : Oh merci monsieur, c’est très aimable à vous.
Le garde : De rien, c’est un plaisir surtout quand la femme sui tombe à vos pieds est aussi belle !
Laura (souriant) : Merci…mais que gardez vous donc là ?
Le garde : Oh, la porte, C’est au cas où des fans tenteraient de passer par là. Remarquer j’ai de la chance, j’ai pas beaucoup de travail !
Laura : oh, et excusez moi mais je suis un peu ignorante, de qui sont elles fans ?
Le garde : De Pedro Salvador
Laura : Ah, je le trouve un peu arrogant, pas vous ?
Le garde : ho si, vous aussi vous trouvez qu’il est…(et le garde débita un flot de critiques sur Pedro).
Laura : Excusez moi mais vu que vous n’avez pas beaucoup de travail, vous pourriez peut-être venir boire un café ? Je connais un bar génial pas très loin.
Le garde : Et bien…euh (tout rouge)
Alors Laura pour le convaincre se rapprocha un peu de lui et lui pinça les fesses. Le garde et elle s’éloignèrent dans la direction opposé à Sergio. Celui-ci qui les observait vit le signe de Laura qui lui dit de venir. Lorsqu’il fut à quelques pas d’eux, Laura attrapa les clés de la salle qui se trouvaient dans la poche arrière du garde qui ne se rendit compte de rien, rougissant un peu plus.

Alors Laura alla perdre le garde dans les petites rues voisines. Puis courant, elle rejoignit Sergio.
Sergio : Pas mal la chute et le pinçage de fesse, tu vois t’es doué !
Laura lui donna un grand coup de coude dans les côtes ce qui le fit se tordre de douleur. Puis Sergio et Laura entrèrent dans le cinéma prenant bien soin de refermer la porte derrière eux. Ils rencontrèrent alors un garde qu’il ne purent éviter :
Sergio : Bonjour, nous somme invités, on nous a fait passer par le côté pour éviter les groupies. C’est fou ce qu’il y en a non ?
Le 2ème garde : hum, Vous êtes invités par qui ?
Sergio : Pedro, nos parents étaient amis avec lui, ils étaient à l’école Carmen Arranz ensemble, d’ailleurs…
Le 2ème garde (le coupant sèchement) : Bien, vous avez vos invitations ?
Sergio : Laura, tu les as ?
Laura (assurée) : Bien sur, dans mon sac.
Le 2ème garde : Pouvez vous me les montrer.
Laura : Avec plaisir. (un grand sourire aux lèvres) C’set tout a fait normal de vous les montrer, il y a tellement de gens qui fraudent à l’heure actuelle. Vous avez bien raiso de maintenir l’autorité. (bas à Sergio les lèvres crispées) On fait quoi ? (sur d’elle au garde) Et puis c’est pour la sécurité de Pedro…
Le 2ème garde( très sec) : Bon vous me les montrez ces invitations ?
Laura : Oh oui certainement , j’allais oublier !
Laura cherche dans son sac toujours très sur d’elle. Elle ouvre son porte feuille afin que le garde puisse voir sa carte d’identité et constater qu’elle est très clean.
Laura : Oh zut, j’était pourtant sur de l’avoir laissé là.
Elle fouille tout son sac.
Laura : Pourtant j’étais sur de les avoir prise !
Sergio : Oh c’est pas possible, t’oublies toujours tout !
Laura : Mais j’les avait prises j’te jure !
Sergio : Ah oui ! Et tu crois qu’elles se sont volatilisées ! T’es vraiment bête !
Laura (pleurant) : Oh je suis dsl. J’te demande pardon, j’oublie toujours tout !
Sergio : Oui ! Je l’avais remarqué !
Laura s’essuie les yeux avec un mouchoir puis fait mine de partir la tête basse derrière Sergio. Laura tourne sa tête trempé de larmes vers le garde.
Laura : excusez moi mon bon monsieur on vous a importuné…
Sergio (à Laura bas mais assez fort pour que le garde l’entende) : A la maison ça va être ta fête…
Le 2ème garde : Écoutez…je vois bien que vous n’êtes pas des truands…je veux bien faire quelque chose pour vous…
Soudain le talkie-walkie qu’il avait à la main se mit à clignoter et une voix surgit : « alerte, alerte une jeune femme essaye de s’introduire dans l’ciné, elle m’a piqué mes clés »
Le 2ème garde s’éloigna un peu et Laura suggéra : oh…une groupie…
La voix du 1er garde : elle a les cheveux longs et bruns, les yeux bruns, une robe noire et u sac à main rouge…
Le 2ème garde : Attends, est ce que tu as laissé entrer un couple il y a quelques minutes ?
La voix du 1er garde : Non…
Le 2ème garde : Et bien je crois que la jeune femme que tu cherches est en face de moi. Attends…merde ils ont filé !

En effet Sergio et Laura avaient profités des quelques secondes d’inattention du garde pour fuir sans faire de bruit. Sachant que le garde ne tarderait pas à se mettre à leur poursuite, ils poussèrent la 1ère porte à leur droite et quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’ils reconnurent…
Laura : Pe…Pedro ? Pedro Salvador ?
Pedro (ne prenant même pas le temps de tourner la tête) : Écoutez, je ne sais pas qui vous êtes, mais ces toilettes sont réservés aux acteurs alors vous feriez mieux de partir avant que j’appelle mes gardes.
Pourtant, il n’eut même pas besoin de les appeler que déjà trois gardes poussaient la porte et allaient s’emparer de Sergio et Laura. Alors le cœur généreux de Pedro refit un peu surface : il leva les yeux vers les deux personnes qu’il pensait être des fans.
Pedro : Mais…(à l’adresse de ses gardes) attendez ! (à Sergio et Laura) Vous me faites penser à des personnes, oui c’est ça…des personnes qui ont beaucoup compté pour moi…
Alors, Laura gênée par le regard insistant de Pedro lui lança un petit sourire timide puis détourna son regard, baissant les yeux.
Ce petit geste, ce sourire timide, Pedro le reconnu tout de suite alors les souvenirs lui remontèrent à la surface et tristement il murmura :
Pedro : Silvia…
L'espace d'un instant, sa vue se brouilla... Un long silence rempli de souvenirs s'installa dans la petite pièce. Ce fut Sergio qui le brisa.
Sergio (désignant Laura) : Laura est sa fille ... et ... je suis le fils de Roberto...
Pedro, bouleversé, mit quelques temps à reprendre ses esprits et à retrouver la parole. Retrouver d'un seul coup, les 2 enfants de ses meilleurs amis l'émut beaucoup. Les images de l'enterrement de Silvia et de la dépression de Roberto revinrent à son esprit, mais un garde le tira de ses songes :
Mr Salvador, la diffusion de votre film va bientôt débuter. Peut être devriez vous...
Pedro : Oui, j'arrive... (à Laura et Sergio) Écoutez comme vous voyez je n'ai pas vraiment de temps à vous accorder maintenant mais... je vous laisse mon numéro personnel et demain seriez vous libre vers 10h?
Laura et Sergio se concertant du regard : oui
Pedro : dans ce cas si vous pouviez vous rendre à cette adresse... Pedro nota l'adresse au dos de la carte de visite qu'il tendit à Sergio.

Voila j'attends vos avis (négatifs ou positfs!) pour mon retour dans une semaine!
En attendant, je crois que je vais la continuer un peu cette fic (pour pas tro m'ennuyer!) parce que là, j'arrive presque à la fin de ce que j'avais déja ecrit !

_________________
Loura

En attendant décembre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de.coolbb.net
malou
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 24
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Ven 14 Juil - 22:11

merci elle est super est albino vive la fin elle va etre super bien je pense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lena
Admin
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 30
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Jeu 27 Juil - 14:22

à quand la suite?? Rolling Eyes
tu sais que c'est l'un de mes cadeaux d'anniversaire donc tu dois écrire encore et toujours Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole2danse-kant.actifforum.com/index.forum
malou
p'tit bavard
p'tit bavard
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 24
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   Ven 28 Juil - 19:25

ah oui pour moi aussi lol pendant les vacances tu vas avoir du bouleau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic sur Un Dos Tres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic sur Un Dos Tres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Video : Les derniers maîtres de la Martinique
» Mon RP ( TRES court... )
» TRES BELLES IMAGES
» TRES BIENTOT JE VAIS READAPTER, NATIONALISER, LAVALASALISER CE TEXTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan de... tout et rien :: Entre Fans :: Fanfictions-
Sauter vers: